Incurie/ Jours muets

Roman double de Pierre Capo

Jours muets – Écrit sous la forme d’un journal de quarantaine qui débute le 17 mars 2020 et s’achève le 11 mai, l’auteur narre son retour au pays natal, dans la maison familiale, avec pour horizon les collines d’un village du Causse Corrèzien à l’éveil du printemps. La stupéfaction générale, les menus tracas du quotidien, mais aussi les transformations, tant intimes que collectives, opérées par ce premier confinement, forment la trame de ce récit volontiers poétique, tour à tour critique et empathique. Mais c’est par son humour, doublé d’une acuité certaine devant les événements, que Pierre Capo nous guide le plus sûrement au-delà des limites prescrites par ce casuel rideau de verre sanitaire, vers la prose incisive d’Incurie.

Incurie – Servi par une plume trempée dans le vitriol, Incurie relate les péripéties d’une petite équipe de tournage dans le Paris post-confinement. Le budget du film serré, l’organisation, bancale. Les jours se succèdent à la vitesse d’une bobine de film, riches de scènes cocasses, d’instants de grâce et de moments de joyeuses galères, où la débrouille et l’improvisation sont devenues la règle, offrant des portraits burlesques et touchants saisis sur le vif. Avec le style et la concision propre à l’art de la chronique initié dans Jours muets, Pierre Capo clôt ce diptyque par une mémorable échappée méridionale…

Un livre pile ou face – « Il n’est pas vraiment d’ordre de lecture, si bien que c’est pile et face entre tes mains. Libre à toi de savoir le pourquoi avant le comment… Mais ce sera à l’épreuve des intuitions. »

Ouvrage accessible à tout public
Édité et imprimé en Corrèze
Format : 11.5/18 cm
Prix : 17 €
ISBN 978-2-493546-05-0
182 pages

17,00 

Incurie/ Jours muets
17,00 
Retour en haut